Trouvaille : un bloc de plongée des années 70.

Par Christian Kamlet 21/03/2019
Accueil  /  Vieux matos  /  Trouvaille : un bloc de plongée des années 70.

On plongeait avec ça…

Oui et beaucoup de plongeurs les ont utilisées, pendant longtemps… Cette bouteille de plongée vient de Cargèse en Corse et plus précisément du Club Méditerranée comme on disait à l’époque. Je la tiens d’un ancien plongeur de la société SOGETRAM qui travailla sur ce site de janvier à juillet 1972. Cette entreprise de travaux immergés créée en 1952 par André Galerne fut la première à utiliser le scaphandre autonome pour les travaux subaquatiques. Leur mission à Cargèse était la pose d’un émissaire pour le rejet en mer des eaux usées puis l’installation d’un ponton destiné aux activités nautiques. Basés dans le village du Club, nul doute que les échanges entre Gentils Organisateurs, Gentils Membres et plongeurs de la “Sogé” furent fraternels…

Qu’est-ce qui est jaune, lourd avec un robinet ?

A cette époque et jusqu’à la fin des années 80 le “Club” gérait lui même cette activité phare pour tous les villages qui la proposait. Les dotations en matériel étaient donc abondantes en quantité et en qualité. Les plongeurs (GM et moniteurs) utilisaient ces blocs dument dotés de Royal Mistral Spirotechnique.

Question robinetterie (avec réserve mécanique), on remarquera la position du robinet de conservation dans l’alignement vertical de la sortie d’air. Il passera plus tard sur le côté ce qui deviendra quasi universel.

Autre particularité, l’absence de protection de fond de bouteille, normale à cette époque. Les gros manques de peinture à cet endroit en témoignent. On notera avec amusement ce retour à l’ancienne aujourd’hui avec des blocs sans protection de fond pour une pratique “Tek” de la plongée (passé à la couleur blanche). Au moins, on risque pas de les laisser debout !

Dernier détail, le sanglage, absent sur ce modèle. Comme montré sur les images d’un autre bloc antique mais plus récent (année 80), deux cerclages boulonnés sur le bloc fixaient des sangles en coton.

D’autres trouvailles restent encore à chiner, ce qui nous donnera l’occasion d’explorer les détails de la petite histoire de la plongée, enfin, de l’histoire de la plongée et puis allez, de l’histoire tout court !

En voir plus :
www.spiro-vintage.com
https://divecollect.jimdofree.com/


Catégorie:
  Vieux matos
this post was shared 0 times
 000